Lady Mary Wortley Montagu

The Complete Letters of Lady Mary Wortley Montagu, Vol. 2: 1721–1751

Contents
Find Location in text

Main Text

pg 206To Francesco Algarotti 11 Oct. [1740]

Je vous écrirai peu de choses parceque je crains que vous ne reçevrai pas ma Lettre. Je ne veux pas croire que vous ne vouliez pas y repondre. Faittes moi le plaisir de sçavoir vos Resolutions.1 J'ai quitté Venise et suis prete d'aller ou vous voudrez. J'attens vos ordres pour regler ma vie. Songez y qu'il y a longtemps que je suis indecis, et qu'il est asseurement temps de me determiner. Oct. 11. N.S.

Addressez vostre Lettre a la Recommendation du Resident d'Angleterre a Florence. Je quitte cette ville pour faire une petite tour, en attendant de vos nouvelles.

Text Bod. MS Don. c. 56, f. 64

Notes Settings

Notes

Editor’s Note
1 Since his summons to Berlin Algarotti had remained close to the new Prussian King, and he impatiently awaited more substantial rewards than intimate friendship. 'Mais soyez toujours rond et sincère,' Frederick wrote to him, echoing LM's plea ([autumn 1740], Frederick, Œuvres, ed. J. D. E. Preuss, 1846–57, xviii. 19).
logo-footer Copyright © 2019. All rights reserved. Access is brought to you by Log out